top of page

Fin du support de Windows 10 : les 6 solutions qui s'offrent à vous !

Dernière mise à jour : il y a 4 jours

L'horloge tourne, et la fin du support de Windows 10 approche ! Disponible depuis le 29 Juillet 2015, le système d'exploitation de Microsoft s'apprête à tirer sa révérence. Dès les débuts de Windows 10, Microsoft a été très claire : le support du système d'exploitation s'arrêtera en 2025. Le 14 octobre précisément, ce dernier cessera de fonctionner de la manière qu'on connaît aujourd'hui, puisque de nombreuses fonctionnalités devraient changer !


A 18 mois de l'échéance, l'entreprise commence déjà à prévenir ses utilisateurs de la fin du support avec un panneau d'information qui s'affiche en plein écran et qui diffuse le message suivant :


« Nous tenons à vous remercier pour votre fidélité en tant que client Windows 10. Alors que la fin du support de Windows 10 approche, nous sommes là pour vous accompagner dans votre parcours sur PC. Votre ordinateur n'est pas éligible à la mise à niveau vers Windows 11, mais il continuera à recevoir les correctifs et les mises à jour de sécurité de Windows 10 jusqu'à la fin de l'assistance, le 14 octobre 2025. »


Ce message serait disponible uniquement pour les personnes dont l'ordinateur ne peut pas être mis à jour vers Windows 11. Microsoft affiche clairement sa volonté de prévenir ses utilisateurs, tout en les incitant à faire le pas vers leur nouveau système d'exploitation.


Dans cet article, nous allons vous présenter les 6 solutions qui s'offrent à vous avec la fin du support de Windows 10.


Quelles sont les 6 solutions pour surmonter la fin du support de Windows 10 ?



Fin du support Windows 10

1) Ignorer complètement la fin du support Windows 10


Cette première alternative n'est pas celle que l'on vous recommande, mais elle s'offre à vous. Vous pouvez, si vous le souhaitez, ignorer la fin du support de Windows 10 et faire volontairement le choix d'y rester. Faites-le uniquement si votre ordinateur n'est pas compatible avec le nouveau système d'exploitation déployé par Microsoft. Il est vivement conseillé, pour votre confort ainsi que votre sécurité informatique, de passer sur Windows 11 ! Rester sur Windows 10 fait partie des solutions qui s'offrent à vous, mais celle-ci est loin d'être la plus optimale…


Mais pourquoi donc ? Ne pas changer de système d'exploitation après le 25 Octobre 2025, c'est s'exposer à de nombreux risques… En effet, Microsoft l'assure, une fois la date dépassée, plus aucune mises à jour de sécurité ne seront effectuées. Concrètement, cela signifie que votre ordinateur sera propice à des risques accrus, comme des attaques de virus, de malwares ou d'adwares… Dans un de nos autres articles, nous évoquions comment supprimer les malwares et adwares en 3 étapes simples et gratuites !


Mais ce n'est pas tout ! Si l'augmentation des risques est le premier aspect, et qui devrait inciter une bonne majorité à trouver une autre solution que d'ignorer la fin du support de Windows 10, les conséquences sont nombreuses et vont empâtir considérablement sur votre utilisation. En effet, il est fort à parier que les nouvelles versions de logiciels et d'applications ne soient plus compatibles avec Windows 10. Rester sur Windows 10 devrait limiter les options de logiciels disponibles... Enfin, détail anodin mais qui tout de même a son importance, avec l'arrêt du support technique. Microsoft ne fournira plus d'aide en ligne sur Windows 10, ce que signifie que les utilisateurs rencontreront des difficultés pour obtenir une assistance en cas de problèmes techniques ou de bugs.


En résumé, cette première alternative n'est clairement pas la plus viable ! Cependant, beaucoup n'ont pas eu de problème après la fin du support de Windows 7, bien que cette situation présentait des risques semblables à ceux présentés en amont. Même s'il n'y a pas eu de problèmes pour une minorité d'utilisateurs, ignorer la fin du support Windows 10.


2) Payer la nouvelle version de Windows 10


Et non, contrairement à tout ce que l'on peut entendre, Windows 10 ne va pas mourir en 2025 ! En effet, à l'image de son prédécesseur Windows 7, la dixième version majeure du système d'exploitation de Microsoft sera encore disponible après le 14 Octobre 2025. Après cette date, cette nouvelle formule vous permettra d'avoir une utilisation sécurisée et optimisée de votre ordinateur.


Microsoft a souhaité tendre le bras à ses plus fidèles utilisateurs, en leur proposant de prolonger l'expérience le plus longtemps possible. Si on ne dispose pas encore de l'entièreté des informations quant à la nouvelle formule de Windows 10, on est certain que la multinationale américaine lancera son programme ESU, qui permettra d'étendre les mises à jour de sécurité. C'est une manière de retarder l'échéance de l'obsolescence programmée.


Cette nouvelle formule de Windows 10 sera bien entendu payante. Il faudra compter 57 pour la première année, 114 pour 2 ans et 228€ pour bénéficier d'une troisième année. Au total pour un seul appareil Windows 10, il faudra débourser la somme colossale de 228€ pour sécuriser son utilisation informatique. Autrement dit, Microsoft essaie de tout faire pour dissuader ses utilisateurs à passer sur Windows 11, sans pour autant les obliger à le faire grâce à la mise en place de leur programme ESU. Ce dernier profitera aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers. Pour l'heure, il est difficile d'obtenir des informations complémentaires quant à la durée de prolongement de Windows 10. Microsoft devrait livrer plus de renseignements à l'approche de la date butoir.


3) Migration vers Windows 11


Passage de Windows 10 à Windows 11

Cette option s'offre uniquement aux personnes qui disposent d'un ordinateur assez récent. En effet, la compatibilité de votre pc est déterminée par la génération de votre processeur. Plus il est ancien, moins il a de chances de supporter la charge de Windows 11. En terme plus technique, un processeur I5 de huitième génération sera compatible, alors qu'à l'inverse, un processeur I3, qui est associé à la septième génération, ne sera pas pris en charge par le nouveau support de Microsoft. D'autres paramètres entrent en ligne de compte et vont influencer la compatibilité de votre ordinateur avec la nouvelle version de Microsoft. En effet, la RAM, le stockage, la carte graphique et bien d'autres composants pour ne pas tous les citer, vont décider du futur de votre pc. Vous pouvez retrouver l'ensemble des informations en cliquant ici.


Ainsi, si votre pc est éligible à une migration sur Windows 11, il vous suffit simplement d'installer la dernière version de Microsoft en achetant une licence numérique. Après l'achat, un code produit vous sera envoyé afin de valider l'activation du nouveau système d'exploitation ! Passer sur Windows 11 vous permettra de bénéficier d'un support sécurisé et parfaitement fonctionnel. Nous avons déjà réalisé un tutoriel sur comment installer Windows 11 sans connexion internet. S'il a été pas mal décrié à sa sortie, le dernier système d'exploitation de Microsoft semble être bien plus apprécié grâce aux nombreux changements qui ont été apportés.


4) Passage à un autre système d'exploitation


Ubuntu, le système d'exploitation déployé par Linux

Pour les utilisateurs confrontés à la fin imminente du support de Windows 10, envisager le passage à un autre système d'exploitation représente une solution pratique et avantageuse. En effet, rien ne vous oblige de rester sur Windows pour anticiper la fin du support de Windows 10. Découvrez les autres systèmes d'exploitation qui s'offrent à vous :


Linux : Opter pour Linux, c'est choisir un système ouvert et flexible, idéal pour ceux désireux de personnaliser leur environnement numérique. Des distributions comme Ubuntu ou Linux Mint se distinguent par leur facilité d'utilisation et leur robustesse, offrant une transition douce pour les anciens utilisateurs de Windows. Leur vaste bibliothèque de logiciels gratuits et la forte communauté d'assistance enrichissent votre expérience informatique sans engendrer de coûts supplémentaires.


Chrome OS : Google’s Chrome OS est une solution légère principalement orientée vers le cloud. Avec une interface utilisateur simplifiée et un démarrage rapide, il est parfait pour ceux qui utilisent principalement des applications web et des services en ligne. Sa compatibilité avec les applications Android via le Google Play Store élargit également son utilité, rendant ce système d'exploitation adapté pour une utilisation éducative et personnelle à budget limité.


Solutions spécialisées : Des distributions Linux spécialisées, comme Fedora pour les environnements professionnels sécurisés ou Kubuntu avec son interface utilisateur semblable à Windows, offrent des alternatives spécifiques qui peuvent mieux répondre à vos besoins. Chacune de ces options permet une personnalisation profonde et peut être adaptée pour optimiser votre productivité et sécurité informatique.


Explorer ces systèmes d'exploitation alternatifs peut non seulement prolonger la durabilité de votre matériel existant mais aussi améliorer votre sécurité informatique et votre efficacité opérationnelle. Avant de faire le choix, il est conseillé d’évaluer la compatibilité matérielle, les exigences logicielles et les ressources de support disponibles pour chaque option. Cette démarche garantit une transition sans encombre et une adaptation réussie à votre nouvel environnement informatique.


5) Acheter un nouveau pc compatible Windows 11


Cette dernière solution doit être envisagée qu'à partir du moment où les 4 alternatives précédentes ne sont pas possibles ou souhaitables. Il est important d'adopter des comportements responsables afin de prôner un avenir numérique plus durable. Si votre ordinateur n'est pas compatible avec Windows 11, du fait de la génération trop ancienne de votre processeur pour ce nouveau support, il est vivement conseillé de procéder à l'achat d'un nouvel appareil. Vous pouvez toujours conserver votre appareil, mais il faudra malheureusement en faire le deuil dû à l'insécurité et aux nombreux points d'ombre qui résident autour de la fin du support de Windows 10. Celui-ci sera touché par l'obsolescence programmé, et devra être remplacé par un nouvel ordinateur. Pour cela, n'hésitez pas à vous rapprocher de Booster Informatique, en plus d'être réparateur informatique, nous proposons la vente d'ordinateur portable ou le montage de pc sur-mesure !


Il est primordial d'anticiper l'achat d'une nouvelle machine ! Mais pourquoi faut-il s'y pencher rapidement ? Tout simplement parce que la grande majorité des personnes qui dispose d'un ordinateur incompatible avec Windows 11, va elle aussi faire le choix d'acheter un nouveau pc. Ainsi, la loi de l'offre et la demande devrait connaître un changement certain, provoquant selon toute vraisemblance une augmentation des prix des ordinateurs... En résumé, plus on approchera de la date fatidique de la fin du support de Windows 10, plus la demande va augmenter et ainsi avoir une répercussion sur la hausse des tarifs du matériel informatique. Il est donc indispensable d'entrevoir un nouvel achat avant tout le monde, pour réaliser des "économies".


6) Forcer l'installation de Windows 11


Par souci financier, est-il possible d'éviter un nouvel achat d'ordinateur ? La réponse est OUI ! L'ultime alternative qui se présente à vous est celle de forcer l'installation de Windows 11. Cette option concerne les ordinateurs qui ne sont pas compatibles avec le nouveau système d'exploitation de Microsoft. Pour schématiser cette action, c'est un peu comme si vous mettiez un moteur de Ferrari dans une Deux Chevaux. La voiture, qui va manquer de puissance et de performance par rapport au moteur, va avoir du mal à suivre le rythme car il ne sera pas parfaitement optimisé. C'est exactement le même processus que forcer l'installation de Windows 11 sur un pc incompatible et donc ancien.


Cependant, cette solution ne doit pas être privilégiée, et votre réflexion doit prendre en compte en amont les 5 autres alternatives présentées ci-dessus. En effet, cette opération est non sans risque comme on va vous le démontrer par la suite, mais il est important de notifier que dans 90% des cas, tout fonctionne parfaitement, surtout pour une utilisation bureautique basique. Au sujet des problèmes que vous pouvez potentiellement rencontrer, ils sont les suivants :


  • Problèmes de stabilité : Forcer l'installation de Windows 11 sur un ordinateur non compatible peut entraîner des problèmes de stabilité, comme des plantages fréquents ou des redémarrages inopinés. Le système peut ne pas être en mesure de gérer correctement les composants matériels non supportés.


  • Absences de mises à jour de sécurité :  Microsoft ne fournit pas de mises à jour de sécurité pour les installations non conformes aux exigences matérielles. Cela laisse l'ordinateur vulnérable aux menaces de sécurité nouvelles et existantes.


  • Problèmes de compatibilité des pilotes : Les pilotes pour les composants matériels (comme les cartes graphiques, les cartes réseau) peuvent ne pas être disponibles ou ne pas fonctionner correctement sous Windows 11 si l'ordinateur n'est pas officiellement supporté. Cela peut entraîner une réduction des fonctionnalités ou des performances médiocres.

Conclusion


Alors que la fin du support de Windows 10 est prévue pour octobre 2025, il est crucial de planifier à l'avance pour assurer la sécurité et l'efficacité de votre système informatique. Que vous choisissiez de passer à Windows 11, de payer pour des mises à jour de sécurité étendues, d'acheter un nouvel ordinateur, de migrer vers un autre système d'exploitation, ou d'ignorer la mise à jour, chaque option nécessite une considération attentive. N'attendez pas la dernière minute pour prendre des décisions qui influenceront votre environnement numérique et votre sécurité.

Comments


bottom of page