top of page

L’Union européenne lance un ultimatum à Apple : Tout savoir sur ce bras de fer


Vente cable lightning toulouse

L’Union européenne va statuer. Les fabricants de téléphones, dont Apple, ont jusqu’à l’automne 2024 pour passer à l’USB-C.


En effet, l’Union européenne projette d’imposer l’USB-C comme standard pour la charge filaire des appareils électroniques vendus en Europe.


Dans ce rapport de force, Apple et son port Lightning seront les principaux martyrs. Pour tout savoir sur ce sujet épineux et ce bras de fer naissant, c’est par ici !


C’est quoi l'USB-C ?


L’USB-C ou USB type C, c'est avant tout un connecteur informatique de l’organisation USB-IF. Pour rappel, USB-IF est l’organisation non lucrative qui promeut et commercialise les différents types d'USB.


Esthétiquement, l’USB-C présente une forme ovale, creuse, mais surtout symétrique. Cette symétrie lui permet d’être inséré dans les deux sens et fait de lui un potentiel concurrent du port Lightning d'Apple.


Vente cable USB-C Toulouse

Il propose plusieurs avantages dont une polyvalence sur les types de données qu’il est capable de transférer : flux vidéo, flux audio, charge électrique, etc.


Autre point fort et pas des moindres, le connecteur peut supporter des débits et les normes de l’USB 2.0, USB 3.1 Gen 1, USB 3.1 Gen 2 et USB 3.2.


L’USB-C a fait son entrée sur le marché en août 2014, aujourd’hui, il se positionne comme un des standards les plus utilisés dans le monde. Vous pouvez vous procurer tout type de matériel embarquant ce standard un peu partout et aussi sur Amazon.


Pourquoi l’Union européenne veut-elle rendre le port USB-C ?


Officiellement, l’Union européenne met en avant l’impact écologique et la simplification de la vie des utilisateurs pour justifier cette loi.


La polyvalence du connecteur USB-C permettra aux consommateurs de s’en servir pour différents appareils. À la fin, les consommateurs n’auront plus besoin de stocker un grand nombre de câbles chez eux.


L'Union européenne se veut défenseure du droit des consommateurs qui se retrouvent obligés d'acheter de nouveaux accessoires dès lors qu'ils doivent passer d'une marque à une autre.


Cela aura pour incidence, la diminution des productions de déchets liés aux nouvelles technologies.


Logiquement, un consommateur qui dispose d’un même connecteur pour son téléphone, sa tablette et son casque n’aura plus qu’à acheter un seul câble USB-C.


À partir de quand l'USB-C sera-t-il obligatoire en Europe ?


Si jusqu’à aujourd’hui, c’est un accord de principe entre le Parlement européen et le Conseil européen qui tient les rennes de ce bras de fer. Il est prévu à la rentrée 2022 une confirmation par les deux parties. Cette confirmation sera suivie par un texte publié au Journal officiel, ce qui prononcera son entrée en vigueur.


Le délai, quant à lui, il est déjà fixé. L'USB-C sera obligatoire sur les appareils à partir d'automne 2024.


Quels sont les appareils concernés par cette loi européenne ?


Même si dans un premier temps nos idées convergent vers les téléphones portables, il n’en est pas moins que la réforme sur la charge filaire s’appliquera à beaucoup plus d’appareils électroniques.


Nous pouvons citer entre autres :


  • Liseuses

  • Tablettes

  • Casques et écouteurs

  • Consoles de jeux

  • Ordinateurs

  • Appareils Photo


Reparation Ordinateur Toulouse

Pourquoi Apple refuse-t-il de se plier à la norme de l’USB-C ?


Par le passé, Apple a déjà refusé de se plier face à l’Union européenne en plaidant une atteinte à l’innovation. Bien qu’ayant participé à l’élaboration du connecteur USB-C, le géant américain refuse de flancher sur l’iPhone et l’Air Pod en n’utilisant le connecteur que sur ses MacBook et ses iPad.


Les potentielles raisons pour lesquelles Apple refuse de se plier :


  • La firme californienne veut conserver la rétrocompatibilité de ses connecteurs. Depuis 2012, le port Lightning a été adopté et est présent sur tous les modèles de l’iPhone qui ont suivi. Le câble de charge de votre modèle de 2012 peut toujours servir à charger l’iPhone 13.


  • Apple joue sur la solidité de son connecteur. Contrairement à l’USB-C qui n’est protégé que par une fine couche de métal, le Lightning est un bout de métal épais de 1.5 mm et long de 6.7 mm. Certes, il s’agit d’un métal machiné, mais il est nettement plus résistant à la casse.


  • Les raisons économiques : Les gadgets et accessoires vendus séparément par Apple représentent près 12.1 % de son revenu trimestriel. Ces ventes sont basées sur l'unicité des ports Lightning présents sur ses appareils. Apple n'a aucun intérêt à les changer sauf s'il veut perdre 12 % de son revenu trimestriel (ce qui nous étonnerait).


  • Le Lightning est toujours dans l’ère du temps. En effet, le connecteur d'Apple peut supporter des débits équivalents à l'USB 3.0. Mais le sera-t-il encore longtemps ?


Pour la petite histoire, il y a quelque temps (un an environ) Kenny Pillonel un étudiant en ingénierie, a eu l'idée de créer le premier iPhone doté d'un port USB-C. Pour ce faire, il a modifié son iPhone X en remplaçant le port lightning de base par un port USB-C.


Tenez-vous bien, le téléphone a été vendu aux enchères à 86 001 dollars américains. Quelques jours seulement après la mise en vente, les enchères se sont envolées à plus de 100 000 dollars avant que certains enchérisseurs ne se rétractent.



Reparation iPhone Toulouse

Face à la polyvalence de l’USB-C, son offre de compatibilité séduisante et le projet de loi de l’Union européenne se dressent un Apple et son Lightning presque dépassés.


Même si des théories fusent de partout pour parler d’un iPhone exclusivement à recharge sans fil, aucune déclaration venant de la marque à la pomme ne semble les étayer


Une chose est sûre, si d'ici à l'automne 2024 rien n’est fait du côté d'Apple, ils ne pourront simplement plus commercialiser leurs produits dans les pays membres de l’Union européenne.



Mais entre nous, Apple a-t-il vraiment quelque chose à perdre ?


Vu que cette loi ne concerne que l'Union européenne, il sera toujours possible de commander depuis un pays extérieur et de payer les frais de livraisons supplémentaires.


Apple pourrait même proposer aux chaînes comme Amazon de prendre lui-même en charge une partie ou la totalité des frais de livraison. Rappelons-le, l'Europe représente 1/4 des ventes de produits Apple.


9 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page