top of page

Apple Intelligence retarde son lancement en Europe à cause du DMA

Résumé : Apple a décidé de reporter le lancement de son environnement d'intelligence artificielle, Apple Intelligence, en Europe. En cause, les réglementations strictes du Digital Markets Act (DMA) européen qui posent des défis en matière de sécurité et d'utilisation des données. Ce report concerne particulièrement les nouvelles fonctionnalités des iPhone 16, iPhone 15 Pro et Pro Max.


Apple Intelligence retarde son lancement

Apple a récemment dévoilé son environnement d'intelligence artificielle, Apple Intelligence, lors de la WWDC 2024. Cependant, les utilisateurs européens devront attendre avant de profiter de cette innovation. Le lancement en Europe est retardé en raison des contraintes imposées par le Digital Markets Act (DMA).


Le Digital Markets Act et ses implications


Le DMA européen vise à réguler les géants de la tech pour assurer une utilisation plus transparente et sécurisée des données personnelles. Apple, considéré comme un "gatekeeper" selon ces règles, doit se conformer à des obligations strictes. Ces obligations incluent notamment l'ouverture de son écosystème et des conditions spécifiques sur l'utilisation des données.


Origines et Développement du DMA


L'idée du DMA a émergé de la nécessité de contrôler l'influence croissante des grandes entreprises technologiques sur le marché numérique. En décembre 2020, la Commission européenne a proposé ce règlement dans le cadre de sa stratégie numérique globale. Le DMA vise à prévenir les comportements anticoncurrentiels et à promouvoir l'innovation et la diversité sur le marché.


Les défis pour Apple Intelligence


Apple a mis en avant la sécurité de son environnement IA, qui fonctionne à la fois localement et via un cloud privé. Cependant, les exigences du DMA contraignent Apple à modifier certains aspects de son architecture, compromettant potentiellement la sécurité des données. Les fonctionnalités comme Phone Mirroring, SharePlay et autres éléments d'Apple Intelligence sont particulièrement affectées par ces régulations.


Un lancement retardé pour une sécurité accrue


Initialement prévu pour accompagner la sortie de iOS 18, iPadOS 18 et macOS 15 en septembre, le déploiement d'Apple Intelligence sera retardé en Europe. Apple continue de négocier pour trouver un équilibre entre conformité réglementaire et protection des utilisateurs.


Conclusion


Le retard du lancement d'Apple Intelligence en Europe souligne les défis posés par le DMA. Apple doit adapter ses stratégies pour naviguer dans un cadre réglementaire de plus en plus complexe, tout en garantissant la sécurité et la confidentialité des utilisateurs.

Comentarios


bottom of page